VCC vs CAL-AMITIÉ LORMONT   1-1

Stade de Bouzet Cestas

Vendredi 05/10/18

Allez, je m’y colle. Retour sur notre 1er match de l’ère Prez 2.0.

Enfin, il est là !!! Le premier rendez vous sérieux de la saison des VCC. La première revue d’effectif des Vieilles Cannes Cestadaises en mode match. Quoi de mieux que de rencontrer un « gros » d’entrée. Ce sera

le CAL-Amitié de Lormont (Fédéral). Chauffez les épaules, sortez l’Agilpan et serrez les dents ça va piquer ce soir !!!!

En cuisine une armée de vieux se presse pour préparer le ½ sanglier renversé de Picasso, Roti au commandement, Girly Babass à la confection des feuilletés avec tous les blessés et autres retardataires des licences. Bordel, ça ne déconne pas là-dedans !!!

Coté terrain, c’est un peu chaotique, du bricolage… Jean Marie et son corps de ¾ en pilard, Steph l’ex footeux l’accompagne en pile (on reviendra sur lui plus tard). Mika en 3e ligne avec le retour de Ricou à son poste et Kevin qui les complète. Picasso capitaine (« eh beh non, pourquoi moi ? »), Vince en 9, Niko en 15, Scratch au centre avec le hollandais volant, je suis serein pour la défense avec ses deux. Enfin bref, on bricole comme on peut. Il n’y a qu’aux ailes qu’ils sont tranquilles, 4 pour 2 places.

Photos d’équipes réalisées (j’ai enfin compris comment marche ce bor.. de mer…d’appareil de mes couil.. !!!). Place au match.

Comme on se doutait, ça pique, ça couine, ça recule, c’est dur. Putain qu’est ce qu’on fout là ??? Malgré tout on s’accroche, on tente bien de se faire 2 passes dans la même action, Jean Marie tente de percuter au ras, oui mais avec 50 kilos de moins…, on s’isole tout seul, mais sinon on est solide en défense. 

Soudain, un éclair de génie. « Féfé !!  Passes-en 9, je me fais chier ce soir » !!!!!

Réorganisation des VCC, pour tromper l’adversaire peut être ; le 9 passe en 15, le 15 en 10, le 10 en 9, le 11 en 6, le 6 en 8, le 6 (ex 11) saute en touche, le 8 en sur la touche et Yannick à l’hosto. 

Ça va, j’ai oublié personne ? 

Le match s’équilibre, Dj Niko prends des trous (pour changer !!!), Le Hollandais volant s’infiltre dans la ligne adverse, Scratch s’éclate en défense, les gros ne partent plus seul (enfin !!), Mika veut sauter en touche, Picasso ne comprend toujours pas pourquoi il est capitaine, les ailiers ne se font jamais surprendre en défense, en attaque c’est autre chose, ils touchent rarement le ballon.

Le hic de la soirée ressemble au problème que rencontrent nos représentants séniors, LA TOUCHE.

A notre décharge, Tourtel en touche, c’est son dépucelage et les deux tours de contrôle Lormontaise nous mangent la soupe sur la tête mais Ricou arrive quand même à se faire voleur !!!

La rencontre se solde par un match nul (1 essai partout). Dj Niko nous a fait admirer sa vision des trous à prendre (décidemment) grâce à l’excellent travail des avants qui se montre redoutable dès qu’ils jouent ENSEMBLE (à méditer pour la suite) !!!

Nous passerons sous silence les excès de certains (et ça m’arrange…) mais je note, toutefois, deux pieds tordus, anciennement footeux, Scratch et surtout Stef. Dias qui lui permettra de récolter ce bon vieux Pilou. et les maillots  sont pour l'inévitable Picasso.

Byron

 

 

 

VCC vs Les Rougets Noirs   2 - 6

Stade du Bouzet

Vendredi 26/10/18

 

L’instant…

L’instant « préparation »

Deuxième rendez-vous des VCC en cette saison « post-PREZ ». Cette fois ci, on se tape des joueurs de notre niveau, ou presque. Le souci viendra du manque de joueurs, 17 pour jouer c’est vraiment trop juste...

Il est vrai qu’en cette période de vacances scolaires et en plus des blessés, il est difficile de se retrouver en nombre conséquent pour assurer une bonne prestation sur rectangle vert.

Même en cuisine notre chef, presque étoilé, n’est pas présent mais on y arrive quand même n’est-ce pas monsieur l’ex-Prez ??

Sur le terrain le bricolage continu, Kevin joue en 13, l’Ewok est encore en 3e ligne et veut toujours sauter en touche, on fait avec les moyens du bord. Mais ça devient compliqué. Pour la déconne je décide de nommer le charentais capitaine !! Gaylord servira d’interprète au moment de rejoindre l’arbitre pour le TOS. Il parle pas la langue le charentais…

L’instant « match »

Le match débute après la traditionnelle photo de groupe.

Au sifflet le seul toulonnais qui existe en Gironde et qui connait les règles en plus.

Je passerai sous silence les 6 essais marqués par nos visiteurs par surprise, oups ! , presque tous similaires et très bien construit. Nous sommes trop attirés comme des mouches à m… par cette beuchigue qui, quand elle est trop loin de nous, nous fais perdre nos moyens et nous rends naïfs en défense et stérile en attaque.

Je vais m’attarder sur le côté positif, la seconde mi-temps. Un fois les problèmes de défense quasiment résolus, « n’allait plus dans les rucks MERDE !!! », nous rivalisons avec nos adversaires, ou alors ils étaient trop fatigués, et marquons deux essais par notre dutch flying, après une action collective (Formule mathématique : gros + ¾ = essai Hollandais) ainsi que par l’irremplaçable, le formidable narrateur, Stef Dias (équation à zéro inconnu, pénalité + 0 passe=essai).

Bien sûr, au repas, il nous raconta au moins 6 fois cette action qui fera date, en tous cas pour lui !!!

Il aurait pu être l’homme du match si Bouly avait pu décrocher sa remorque avant de jouer. Et un PILOU de plus pour sa collection.

 A noter la superbe réception de coup d’envoi de PIM, récoltant sur cette action le lavage des maillots

Le match se termine à 14 après les blessures de Kevin, Bilipp et Maverick, qui compte encore les étoiles. Bizarrement, on se débrouille mieux à effectif réduit!

L’instant « Partage »

Comment ne pas évoquer cette mi-temps. Au moment de recadrer les choses qui ne vont pas, et il y en a plein, un vrai « Babass » nous sert un Rhum dont je tairais le nom puisque je ne l’ai pas retenu, pour fêter son anniversaire ensemble. Happy Birthday Mister Bouyssié.

Je tiens à remercier les Rougets Noirs pour leur état d’esprits ainsi que Yannick pour nous avoir superbement dirigé, même lui s’est régalé.

Le groupe : Bilipp, Illide, Stef, JM, Pim, Gaylord, Ewok, LE charentais, Frank, Maverick, Byron, Bouly, Dj Niko, Ameu, Olive, Le hollandais volant, Kevin, Tourtel,

 

Pour rappel : Pilou, Bouly pour non décrochage de remorque et les maillots : Pim pour réception de la tête

Nounours de Pessac vs VCC  1 - 0

Plaine de Romainville

Vendredi 15/11/18
Popopopop... le temps est parfait, le terrain est merveilleux, souple, 
l'herbe est soyeuse, fournie, une ambiance de brume plane sur le stade à 
transformant la lumière des projos en halo de lumière tamisée.

Sur le pré, en face, cachés dans cette brume, on devine une cohorte de 
guerriers, je tache de les compter... Popopopop... il en sort de 
partout... pas loin de trente... plus les supporters... z'en imposent 
les Nounours !

Nous on se compte... Popopopop... ça oscille... 12, puis 11 
(Nico-àboireavecmodération veut plus jouer), puis 12, puis 13... on 
arrive à 15... Nico réintègre le groupe, ouf on est 16 sur le pré.... 
Euh 16, Taxi compris, vous m'avez compris !

De notre côté les "costards-cravates"... ben on est 9... ou 10 ça dépend 
du côté ou se positionne Nico avant le coup d'envoi, Nico qui soit dit 
en passant à trouvé le stade du 1er coup si, si !

Bon bref... nous débutâmes à 16... et nous arrivâmes très vite à 15... 
puis à 14... puis à 15... me semble qu'on est repassé à 14 mais bon... 
c'est chiant les chiffres hein les gars !

Bon ben re-bref, LE dieux du stade, Adrien, belle carrosserie, ça oui, 
mais alors le moteur !!... 10 minutes de pré, 2 énormes troués et crack 
pointe dans la cuisse, retour chez les "costards-cravates". Taxi rentre. 
Le banc est vide.

10 minutes plus tard, Yo, carrosserie défraîchie, voit son châssis (plus 
très frais non plus) le lâcher sous un tout petit maul de quasi tous les 
avants. Ça a croustillé un chouille... +1 chez les "costards-cravates". 
Taxi... passe à la mêlée !

Les Nounours nous prête un Pilou, 1ère passe par terre, 2ème passe par 
terre, 3ème passe... par terre !

Le jeu ?... Ah oui faut en parler... En face les Nounours c'est l’Équipe 
de France... une passe, un petit tas, une passe, un petit tas, mince la 
balle passe aux trois quart, vite ça va jouer... une passe, un petit 
tas, une passe, un petit tas... je vous jure: une unique combinaison : 
le "cadrage, cadrage dans ta gueule". Pas un ballon ouvert. Du marteau 
pilon de la 1ère à la dernière minute.

Rech s'arrête de causer, c'est dire ce qui se passe sur le terrain. Ses 
yeux brillent. Tous les VCC du 1 au 15 s'y filent comme des tordus, ça 
plaque, ça percute, ça retourne, ça renvoie dans son camp, on rend 
hommage à nos poilus, les tranchées et barbelés sont posés... 143 
plaquages réussis, 1 seule toute petite inattention se conclue par le 
seul essai pour les Nounours.

Nous on récupère les balles sur turnover, les balles fusent sur les 
ailes, la gonfle court de mains en mains, on voit des appels de vessies 
en pagailles... mais c'est aussi l'Equipe de France pour nous... on ne 
conclue pas ! Je me permets ici de rappeler l'atmosphère humide rendant 
le ballon joueur et coquin, et surtout les 60 minutes de combat sans 
remplacement pour les VCC.

Le retour de "Yo-cotelettesmachées", les charges de Kevin et Franck, les 
arrêts buffet des "Eric-moitiédeBarouh" et Scratch, les montées en ligne 
agressives de trois quarts... n'y ont rien fait.

Pas une gifle. L'arbitrage est excellent (je rappelle que Taxi est sur 
le pré).

Bouly est serein, il prend le temps d'une petite photo pour immortaliser 
son tarin tout fraîchement concassé, alors que nous, les vieux/brisés 
sur la touche, échangeons sur nos blessures, kinés et IRM 
respectifs...ne manquait que le thè et les biscuits !!

Vous savez on parle souvent des amputés qui "sentent" toujours leur 
partie perdue. Ben... Jean-Marie c'est un peu pareil... L'a oublié qu"il 
faisait des jaloux"... Popopopop, ça fait pas la même chose quand tu 
percutes aujourd'hui hein M'sieur ?!?

Le Ricard est tellement dans son match qu'il ne sent même pas le raffut 
au visage qu'il a pris sur un gros placage d'école asséné à 
l'outrecuidant le défiant... Popopopop, Dave, sur le terrain, aurait 
concrétisé ce mouvement (le seul limite du match) par un lâcher de 
phalanges dans sa face au malotru !

Dam as usual s'emmerde pas, quand faut plaquer, faut plaquer ! et par 
paquet de 2... Strike !

Stéphane, c'est con tu pourras pas faire ton youtuber en expliquant 
comment un gros intercalé par hasard dans la ligne de 3/4 peut, contre 
toute attente et au regard de ta vitesse de pot de géranium, planter un 
essai à une équipe médusée par tant de surprise de voir ta propre 
surprise de cette situation hautement improbable.

Re-re-re...bref, le match se termine sur un FABULEUX "Nounours 1 - VCC 0".

Pim est défiguré, Illid est en croix sur le terrain, tout le monde à la 
banane... même chez les "costards-cravates"

Le combat a été héroïque, t'as qu'à voir avec quelle liesse les Nounours 
se sont congratulés au coup de sifflet final... Ils ont dû flipper 
jusqu'à la dernière seconde... Félicitations à eux, très beaux joueurs, 
vrai esprit "Loisir"...

Apéro, repas au top (12 VCC), les Nounours nous ont très bien recus !

Pas de Pilou cette fois-ci... peut etre à part moi pour ne pas être 
capable de citer un fait d'arme pour chacun de ces vaillants VCC dans ce 
CR !!

L'équipe heureuse : Tourtelle, Féfé, Nico-aboireavecmodération, 
Eric-moitiédebarouh, Kevin, Taxi, Pim, Bouly, Franck, Illid, Gaylord, 
Olive, Adrien, Jean-marie, Steph, Dam

La touche : Dave, Rech, Pica, Pitaine, Nico-alorslescaissesyenaassez?, 
Yann, Yannick, Vingtcent, Doud

J'ai pris grand plaisir à vous supporter guys !

Your sincerly.

Doud