NOUNOURS BOYS vs VIEUX CRAMPONS CESTADAIS

Jeudi 13 avril,

Plaine des sports de Romainville. Pessac

 

Le rythme s’accélère pour les VCC.

Un match tous les quinze jours!!!

 

Après avoir reçu les vaillants Old Blacks de Cénac, changement de décor, nous nous déplaçons dans la commune voisine de Pessac rencontrer une opposition de nounours qui, sur le papier, ravi notre Pilou local !!

Rendez-vous est pris à la plaine des sports de Romainville (après le Pacha ça parle mieux pour certains). Arrivée en ordre dispersé, Grandasse est passé juste sous le portique chose que Bouly a effectué avec facilité. Nico Bar, qui ne joue pas, est venu avec plaisir et avec Pilou. Le retour du fidjien de TBM est à noter ainsi que celui de notre G.O Fred, vous savez le gars qui remets des trophées aux joueurs de l’UBB (traitre !!).

 

Diviser pour mieux régner. Nous voilà répartis dans deux vestiaires pour casser notre « cohésie » comme dirait notre coach Rech.

Une fois les rafistolages effectués et autres bobologies soignées, nous nous soumettons à la traditionnelle photo de groupe avec nos adversaires du soir.

 

Le match est agréable à jouer, les contacts sont virils mais corrects, Le jeu se met en place surtout du côté des Nounours. Nous, ça devient récurent, on fait du bricolage avec Dave exceptionnellement au centre de l’attaque, poste qu’il connaissait bien avant mais à l’époque les ballons étaient encore en cuir et les maillots en coton avec de vrais cols et Bouly à l’arrière, il ne veut plus jouer au centre ou quoi???

La mêlée fermée est conquérante comme à son habitude, aucun ballon perdu sur nos introductions, du bon boulot les gros !!! Avec une première ligne de combattants, des deuxièmes lignes tracteurs, les troisièmes lignes qui se fondent dans la mêlée, on ne perdra jamais nos introductions c’est sûr !!!

Même si ce ne sont que des mêlées simulées!! 

Allez, j’arrête de déconner,

Nous débutons le match sérieusement. Nos adversaires sont physiques et véloces derrières. Mais nous répondons présent avec Grandasse et ses off load parfois réussis, le Pitaine et Juju qui se trouvent à merveille sur les 89. Par contre, Juju, quand je suis dans l’axe, dans nos 22 et que je t’appelle ce n’est pas pour jouer à la main. On a des principes, MERDE !!! Je me calme.

Mais que se passe-t-il au loin ??? Phil des Corbières fait une percée sur 5 mètres. Etonné que personne ne le plaque de suite et d’une passe très  bien maîtrisée, il décale Bouly venu à sa hauteur. Mais Phil a oublié un léger détail mais qui a son importance, Bouly ne fait et ne fera jamais 1m90. Baisse tes passes !!

Je reprends, le premier essai du match est inscrit de très belle manière par nos adversaires avec une passe à hauteur entre le 8 et le 12 qui nous a scotchés sur place et qui mérite nos applaudissements.

C’est là que l’on se réveille, comme à chaque fois pourrais-je dire. Pénalité !! Comme mon jeu au pied fait rêver les enfants, Dave se décide pour taper en touche. Résultat, Deux poneys assommés. Nous tenons à nous excuser auprès du centre équestre jouxtant le terrain de rugby

Je continue, notre mêlée est conquérante, ( je l’ai déjà dit), les 89 sont magnifiques (ça aussi je l’ai déjà dit), un renversement d’attaque, passe sauté sur le Hollandais volant qui fixe deux défenseurs et qui surgit dans l’intervalle?

Bouly qui file entre les pagelles (note pour la prochaine fois, Bouly, on s’en fout, on ne transforme pas !!). 

 

« C’est magnifique » (dixit coach Rech qui n’en revient toujours pas !!!)

 

Le match est équilibré mais nous manquons cruellement de remplaçants derrière. 

 

J’attire votre attention sur un point de règlement : « Si une mêlée ordonnée ou une mêlée spontanée est poussée dans l’en-but, un joueur attaquant peut faire un touché à terre dès que le ballon touche ou franchit la ligne de but et un essai est marqué » C’est tout ce que je voulais savoir !!!

 

Malheureusement, un de nos adversaire se blessa gravement au genou et nous avons décidé ensemble d’arrêter le match sur cet incident.

La remise du Pilou s’effectue autour d’une tisane au Houblon pour notre Narbonnais de service.

Le score final est anecdotique mais je vais vous le donner sinon, vous allez me le demander jeudi soir.

Nounours Boy 3 / VCC 2.

Le Groupe

1ere ligne : Steph, Le Prez (nouveau supporter rochelais), Maverick, Bastoune, Phil, JM.

2e ligne : Grandasse, Yan le toulonnais (qui respire mieux vu leur classement actuel), Phil le fin gourmet, Pim

Le couteau suisse : Gaylord (2e et 3e ligne, peut dépanner aussi en 1ere ligne ainsi qu'en ¾)

3e ligne : Brigitte, Mr Propre, Pitaine, 

9 : Juju ; 10 : Dan Parter

Centre: Hollandais volant; Dave

Ailiers : Yan ; Alex Sérétamé ; Taxi ; Fred (nouveau supporter de l’UBB, traitre !!)

Arrière : Bouly

 

Dan Parter

 

 

 

 

VCC/ OLD BLACKS

   6              3

 

Cestas. Vendredi 31 Mars 2017. Stade du Bouzet, 22h 16min 32sec, Yann marque son tout premier essai… Mais revenons plutôt dans la soirée.

En cette veille de 1er avril, nous avons reçu les Old Blacks dans notre antre du Bouzet.

Pour cause de phases finales, le terrain d’honneur nous est interdit et c’est sur celui d’entrainement que nous allons rencontrer nos vieilles connaissances de Cénac.

Ce n’est pas grave on a l’habitude, nos jambes aussi ! 

En cuisine Roti, qui ne sera pas en short ce soir pour cause de genou dans la boite à gant, s’agite dans tous les sens, aidé de ses commis d’office (Vince et Scratch, les blessés du soir). Ça sent bon mais on ne peut pas rester, désolé on a un match à jouer.

Cette soirée débute par des moments surréalistes. 

Les moments X Files

Accrochez-vous, ce soir TAXI va…………………………....(suspens)…………………………….…………… jouer !!!!!

Accrochez-vous encore, ce soir Bouly sera ……… (suspens de la mort qui tue) ………. sur le terrain !!!!!!

Accrochez-vous encore et encore : je vois double, il y a deux Grandasses ce soir !!!!!!

Accrochez-vous enfin surtout toi Roti !!! chute dans la cuisine !!!!!!

 

Le match

Une fois remis de toutes ses émotions, le match débute par la traditionnelle photo de groupe (spécialité VCCesque). Avant le coup d’envoi, nous faisons connaissance avec notre nouveau joueur que l’on installe à l’aile de peur qu’il ne fasse que des conneries (stratégie on vous dit).

A l’autre aile, un joueur que tout le monde reconnaitra.

Question n°1 : Qui suis-je ? Un indice ne s’affiche pas chez vous. Top !!!

 Je suis un joueur issu du club, de nombreuses années de pratique de la balle ovale m’ont permis d’acquérir une certaine technique que personne ne m’envie, Je suis connu dans tout le comité de côte d’argent et j’ai le privilège de rouler tous les jours en taxi. Je suis, je suis ? 

Bordel ils m’ont foutu Taxi à l’aile !!!!!!

Le match débute tant bien que mal, je m’efforce à ne pas m’énerver contre lui, mais j’ai du mal.

La rencontre est agréable à jouer, l’esprit loisir est présent aux quatre coins du terrain, ça fait plaisir !  Malgré quelques ratés dû à une générosité dans l’effort (t’isoles pas tout seul !!!!) et à une fébrilité de nos vieilles mains, nous marquons les premiers.

Question n°2 : Qui suis-je ? Un indice ne s’affiche toujours pas chez vous. Top !!!!

Je suis un nouveau VCC. Mon prénom ne vous dira rien.  Je chausse du 88. Byron me respecte comme jamais il avait respecté quelqu’un auparavant. Je change les ampoules au plafond sans escabot.  Ma spécialité est les off load raté, je suis, je suis ?

GRANDASSE !!!!!!! Enorme essai de notre double mètre local. Après visionnage de la vidéo de Ricou dans la matinée, il a dû se dire « mais pourquoi pas moi !!!! ».

Heureusement qu’il ne fallait pas plus de mètres à effectuer !!!! 

Après cette hystérie collective le match reprend, Juju à la baguette, Dj Niko à la relance, Fabien aux placages (encore lui !!!) et le hollandais volant qui est opportuniste avec 2 essais inscrit sans passe.

En 2eme mi-temps le pack se resserre autour de Pitaine et amorce une cocotte qui aurait fait monter un début d’érection à notre coach Rech et qui est efficace en plus. TRY !!!!!

Question n°3 : Qui suis-je ? Pas d’indice, on vous l’a déjà dit !! Top

Je suis un VCC depuis quelques années maintenant. Je suis casqué et j’ai un short qui, de temps en temps irait très bien au Prez (surtout le côté rose), Je suis le grand frère de Pam et Poum, je suis, je suis ???

PIM le marqueur de cette effort collectif.

Entre temps notre amabilité et notre sens de la réception nous oblige à encaisser un minimum de 3 essais dans le match. Ceux qui n’est pas pour déplaire au old blacks qui ne s’en privent pas et qui marque 3 très beaux essais.

Sur un ballon libéré par nos vaillants avants (fayot !!!) la balle fuse à l’aile où cet ailier que l’on ne connait pas ou alors que depuis le début du match marque un essai en débordement.

Question n°3 : Qui suis-je ? Un indice ?... Non je déconne. Top !!!

Je suis l’inverse de Grandasse. J’ai les cheveux en bataille. Je dois être nouveau chez les VCC, personne ne connait mon prénom. Je refuse de sortir du terrain parce que « Non pas maintenant, je m’éclate ».

Je suis, je suis ???

BOULY.

Et les gars c’est Bouly à l’aile !!!! Putain on ne t’avait pas reconnu depuis le temps !!!!

Devant tant d’émotion le match reprend toujours loisir dans cette esprit qui caractérise bien ses deux équipes.

Et là c’est le drame. 

Question n°4 : Qui suis-je ? Ne m’emmerder pas avec votre indice. Top

Je suis Agenais de cœur, de tripes et de sang. Je pue le rugby. Je suis athlétique. Si ce n’est pas moi, c’est donc mon frère, je suis, je suis ?

NICO BAROUH.

Comment expliquer qu’un tel joueur ayant appris le rugby dans le meilleur club du monde puisse louper une telle action ?????  Un 2 contre 1 bordel !!!!! Nico tu déconnes !!!!! Tant pis pour toi, tu dormiras avec PILOU !!!!

 

Une de nos dernières actions va emmener un vent de folie sur le terrain,

Question n°5 : Qui suis-je ? Indice ? J’en ai un !!!! Non je déconne encore. Top

Je suis VCC depuis peu. Mon premier match m’a vu récompenser du Pilou. Je plonge en touche. Je m’applique pourtant mais je jongle souvent le ballon, je suis, je suis ?

YAN. Une passe au cordeau de notre Bouly retrouvé, et Yan attrape enfin la gonfle, repique au centre du terrain et fait un espèce de « je ne sais pas quoi en demi-tour », qui arracherai plusieurs ligaments à Flo sur le coup, une feinte de chistera ou une feinte d’en avant lui ouvre les portes du paradis !!!!

ESSAI !!!! Au moins il était loin de la touche, il ne pouvait pas se tromper de ligne comme à Facture.

Résultat 6 essais marqués, 3 encaissés, les deux équipes satisfaites, Roti est prêt, la bière aux fruits rouge est déguelasse.

Le groupe des VCC

1ere ligne : Stéph. / Phil des corbières/ Flo/ Bastoune/ Jean Marie

2e ligne : Grandasse/ Yan le toulonnais/Pim/ Phil Mez

3e ligne : Pitaine / Fab/ Monsieur propre/ Nico Bar

1/2 de mélée : Juju 

1/2 ouverture : Dan Parter

3/4 centre : Hollandais volant/ Ricou

Ailiers : Bouly/ Taxi / Yan

Arrière : Dj Niko

Pilou : Nico Bar (Tu sais très bien pourquoi, demandes à Ricou !!!)

Les maillots : Grandasse (Toi aussi tu sais pourquoi !!!)

Dan Parter

 


Tamalou Sadirac / Vieux Crampons Cestadais

            1                                      0

Jeudi 09 Mars, profitant d’une accalmie et d’un trou de soleil au milieu de ces putains de journées pluvieuses et venteuses, notre fière équipe des VCC décide de chercher un peu de hauteur et de quitter ses vastes prairies toutes plates à hauteur de Garonne pour aller défier des autochtones bizarres vivant dans ces contrées lointaines et montagneuses se trouvant loin, là-bas, à l’estranger… bref rive droite quoi.

Premier constat : putain seulement 17 gars présents dont peu de ¾ …. Bon les blessés sont excusés mais les autres…

2eme constat : un certain n°10 de son état, bien connu à Gazinet, et papa du pilou, nous a encore fait faux-bond pour la 449ème fois….. officiellement parce qu’il avait un rdv tôt le lendemain…. Officieusement pour une sombre histoire mêlant bouffe, alcool, seniors, club house…. Bref ça sent le pilou d’or à vie !

Bon sinon, revenons au match, parfaites conditions, terrain synthétique qui synthétise, motivation motivante et même un duo de coach remplaçant composé de PubalVince et de Barouhmonmolletestparti.

Alors pour ceux qui connaissent, les Tamalous sont fidèles à leurs principes : des gros qui cognent très fort et un 10-12 qui s’y connaissent pour vous enrhumer en attaque.

La première mi-temps est, cela devient malheureusement une habitude de notre part, assez brouillonne. On tient en défense mais peu de ballons à se mettre sous la dent. Et quand on les a, on tente des gestes techniques un peu compliqués (un 2nde latte tentant des chisteras de 9, un 9 rentrant dans les rucks à la mode pilier, des centres tentant des passes, non mais n’importe quoi !)

Au final on résiste bien mais après une tentative d’interception manquée de justesse sur un de leurs ballons d’attaque, l’action qui suit débouche sur un essai imparable ou leur 10 après une magnifique feinte de passe, embrasse notre Dan sur la nuque, caresse l’épaule de notre Ricou et s’en va marquer tranquillement entre les perches ( mais où était Dj Niko ?)

Mi-temps à 1-0…. On s’en sort pas trop mal.

La 2nde mi-temps démarre et après des premières minutes cafouilleuses (qui lève qui en touche, quand dois-je lancer le ballon, pourquoi suis-je entre le 9 et le 10, est-ce que j’ai fait mes lacets, qu’est-ce qu’il y a à manger ce soir, bref autant de questions métaphysiques très intéressantes), nous parvenons à nous remettre dans le droit chemin et à construire enfin un jeu d’équipe intéressant.

En défense, les gros s’y sont filés et les regroupements sont féroces, les ¾ intervertissent leurs postes pour mieux défendre sur cet enc..d’enf… de putain de £#@/* de saleté de 10…

Résultat, à part une action qui faillit aboutir à un essai mais annulé grâce au recours à l’arbitrage vidéo (si si, je vous assure, sont petit orteil droit était bien sur la ligne de touche), nous ne subissons plus et il ne nous montre plus grand-chose en attaque.

En attaque, nous construisons enfin notre jeu. Des gros qui jouent par blocs de 2 ou 3 et nous mettent dans l’avancée à coup de départ au ras des rucks, de ballons portés maîtrisé, du coup les gazelles ont des bons ballons à jouer.

L’ambiance, me direz-vous ? parlons-en….. je ne sais pour quelle obscure raison, mais l’arbitrage de notre ami Taxi est constamment remis en cause, un peu par nous, mais beaucoup par nos hôtes, chaque décision est contestée, chacun allant de son analyse, l’une des meilleures entendues étant sans doute « mais je te plaque pas sans ballon, t’avais qu’à le prendre le ballon, c’est tout !

Résultat, notre taxi commence à s’agacer sérieusement, tout le monde s’énerve et ça commence à sentir la poudre…..

Et là l’impensable arrive ! le choc, le drame, la stupeur…appelez cela comme vous voulez… à côté, même la prestation PSGienne au Camp nou est éclipsée par ce cataclysme qui arrive :

Alors qu’on joue selon un schéma maintes fois éprouvé et appliqué à avec force et conviction, l’un de nos nombreux jeux dans l’axe débouche sur un regroupement gagnant dans leur 22 à l’aile, le ballon ressort rapidement vers notre ligne de ¾ qui en deux passes se retrouvent à jouer un 3 contre 1 d’école…. C’est sûr le voilà notre essai, notre récompense de tant d’éfforts ! et bien non, coup de théâtre, sur le regroupement initiateur, encore une contestation auprès de l’arbitre et Taxi, perdant tout son sang-froid légendaire (peut-être sa clim en panne ?) siffle et décide d’arrêter le match !!!!! arrêtant du coup notre 3 contre 1 dans son élan !!! alors on lui jette pas la pierre car c’est forcément agaçant de se déplacer pour arbitrer et de se faire emmerder par des contestations en permanence…. Mais bon quand même taxi, il faudrait choisir de meilleurs moments pour péter un cable !

Finalement, un autre arbitre prend le relais… et mis à part quelques cravates et autres plaquage litigieux, le reste du match ne donnera rien.

Score officiel à Sadirac : 1-0 pour les locaux

Score officiel à Cestas : 1-1 (non mais !)

A noter : pharmacie qui sert pas à grand-chose, Ricou a chouiné toute la soirée pour avoir du coton afin de soigner son pov’ p’tit nez

Aspect positif : malgré les contestations, les Tamalous sont plus corrects sur le terrain que nos derniers adversaires du Bouscat

Aspect négatif : le pichet de bière était annoncé à 8€ et ils nous ont fait payer 10€ !! un scandale, publicité mensongère, que fait 60 millions de consommateurs !

 

Yan le toulonnais

 


Les vieux du scat / VCC

           3                       1

Le Bouscat, Vendredi 10/02/17

 

Vendredi 10 février 2017, rendez-vous Le Bouscat pour aller se mesurer aux vieux du scat dans la banlieue bordelaise.

Non seulement le match est prévu un soir de match des pousses citrouilles dans leur enceinte devenue trop grande pour des manchots mais en plus ils nous ont rajouté des motards équilibristes qui s’amusent à rouler sur des accessoires de chantier et autres caisses empilées. Aucun intérêt sinon de nous mettre en retard bien sûr. Bouchons sur la rocade, et sur les boulevards

 

Partant de notre antre du Bouzet, le mini cortège se dirige vers le lieu des festivités en toute tranquillité quand soudain, le hollandais volant nous sort son GPS Pac-Man. Et là c’est le drame !!! Je ne savais pas que l’on pouvait rouler aussi longtemps pour aller aussi peu loin !!!!

L’avantage est que l’on a pu écouter le live de Dire Straits en entier avant d’arriver au stade, Roti et Fred (le « nouveau » copain de l’UBB) ont apprécié.

 

Donc après cet épisode musical et semi touristique, nous sommes reçu dans les vestiaires VCC par un                -mi-Robocop mi-San Ku kai (pour les plus vieux) en la personne du futur  ex-prez paré de ses plus beaux attributs dorés. Comme à notre habitude, l’échauffement est sérieux, appliqué et surtout …          non je vois pas.

Après la photo  semi officielle (il manque la moitié de l’effectif et la neige est revenue dans le Pyrénées…) le match débute.

Là, ça commence déjà à piquer dans les croustilles et les épaules (enfin pour ceux qui veulent bien se baisser pour plaquer). Moi ? ça va pour le moment. J’ai chopé un gros rhume sur le premier essai mais sinon ça va.

 

Le moment de grâce va arriver dans quelques instants mais avant je tiens à féliciter l’arbitre Mr Lopez pour son courage à arbitrer dans ces conditions. Respect Taxi

 

Survint donc le moment de grâce. Après 45 touches lancées chez l’adversaire, 18 en avant, 52 placages manqués en l’espace de 10 minutes, nous avons décidé, sans concertation, de jouer au rugby pour voir ce que ça peut donner. Et bien ce n’est pas trop mal, on devrait le faire plus souvent.

Du jeu collectif, des libérations de balle dans le bon tempo, des enchaînements qui… enchaînent (je n’ai pas trouvé mieux désolé). Picasso au combat, Yan le toulonnais au relais, Fabien qui dézingue du bouscatais, ça avance et ça plaque. Grandasse qui charge à 2m10 de la ligne (le détail à son importance), MERDE il manque 5 cm. Ce n’est que partie remise. Derrière le hollandais volant s’en donne à cœur joie, Kéké n’est pas en reste, Niko nous fait admirer sa vitesse retrouvée, les nouveaux (Olivier et Yan) sont présent au charbon et même Alex Sérétamé s’est rétamé !!!

Mais ce n’est pas grave on y retourne, ça va passer BORDEL !!!!!

Picasso sonne la révolte d’une charge dont il a le secret, casque en avant, la tête rentrée dans les épaules, jambes raccourcies, en fait il roule. Mister Gonin dit « Monsieur propre » bonifie le ballon d’une avancée de 10 mètres de plus, regroupement, un relais au ras et dans le tempo s’il vous plait. A la surprise générale, le ballon sort pour les ¾. Après avoir envoyé le Hollandais 2541 fois au ras, la défense l’attend bien sûr. Mais là, malin le VCC. Feinte de passe !!!! Essai sous pagelle de je tairai le nom pour ne pas qu’il s’enflamme. 

 

Et ensuite, ça redevient dur. Le match se corse, les coups épars pleuvent, la fatigue se fait sentir, Roti est roti, Le Prez est ailier, ça devient du GRAND n’importe quoi ce match. Malgré une seconde mi-temps sérieuse nous finissons sur les rotules. Roti est réduit en paupiette tellement il est surcuit, pour ma part, je vois les étoiles dans le ciel, c’est beau, sauf qu’il n’y a que des nuages ce soir là. Dave s’agace, Grandasse m’engueule mais je ne dis rien, quand je ferai  1,90 m je pourrai lui répondre. Une dernière chose, SCRATCH est de retour !!! Et même derrière il a pu s’amuser... à sa façon!!! Message pour Yan (il se reconnaitra) la prochaine sera la bonne ,on perd pas espoir!!!

Bravo à tous. Ce fut difficile face à un adversaire plus fort, mieux organisé et surtout plus nombreux, surtout derrière.

L’équipe : (Même joueur sur plusieurs postes)

1ere ligne : Maverick ; Picasso ; Steph ; Jean Marie ; Dave le couteau suisse (il dépanne partout et même derrière)

2e ligne :  Yan le toulonnais ; Grandasse ; Pim (le grand retour)

3e ligne : Fabien ; Phil ; Gaylord ; Dave (encore lui !!!)

½ de mélée : Roti (quand il n’est pas roti) Dan Parter

10 ; Dan Parter et Kéké

Centre ; Le Hollandais volant ; Kéké ; Niko

Ailes : Le Prez (future ex mais toujours prez) ; Fred (l’ami de l’UBB, traitre !!) ; Alex Sérétamé ; Olive : Yan ; Scratch 

Arrière : Niko ; Fred

Manager Sportif photographe et super intendant ; LE PITAINE

On a eu droit à la visite de notre représentant FFR !!!!

Pour le Pilou, il sera décerné Jeudi à l’issue de l’entrainement.

 

Dan Parter

 


OSTREA BIGANOS / VCC   (Biganos 03/11/2016)

                0                     4 

Mois de Novembre, mois en R = les vcc excursionnent sur le bassin afin de vérifier la qualité des huîtres.

 

Rdv est pris donc à sur le terrain de Facture-Biganos…. 1ère crainte de tous ces fiers et valeureux guerriers au sens olfactif délicat : va-t-on devoir jouer avec les odeurs de la smurfit, handicapantes pour tout joueur qui se respecte ? le vent soufflera-t-il dans le bon sens ? devrons-nous jouer avec un masque de protection ? pourra-t-on alors boire normalement quand même nos bières ?

Bref de nombreuses questions qui trouvèrent une réponse dès notre arrivée : pas d’odeur de choux, mais par contre de bonnes effluves d’engrais nous accueillaient… pas de quoi nous faire reculer.

 

Une fois ces constatations florales éludées, une rumeur commençait à enfler : cette nouvelle équipe de « vieux » de Biganos ne serait en fait qu’une tentative de cachoterie par des pompiers du bassin pour affronter et humilier de valeureux guerriers dans la fleur de l’âge. A cette nouvelle, les Vcc pouvaient se décomposer en 3 catégorie : les nouveaux, qui s’en foutent car ne comprennent pas la portée de cette info, les anciens qui commencent à avoir des sueurs froides (souvenirs d’anciennes joutes compliquées contre des pompiers bordelais) et les anciens qui trépignent d’impatience pour se faire quelques soldats du feu (souvenirs d’anciennes joutes compliquées contre les même pompiers bordelais).

 

Finalement, toute cette inquiétude débouche sur un ouf de soulagement à la vue de nos adversaires du soir…… ils sont comme nous !

 

Il est temps donc de relater les exploits de nos vcc. 1er constat : un terrain d’une qualité irréprochable, ce qui ne fait que raviver notre déception de ne plus pouvoir fouler la pelouse du terrain d’honneur de Cestas.

 

2ème constat : Enfin une équipe au complet pour les VCC, avec des gros qui jouent entre gros devant et des arrières qui jouent à leur place derrière ! quand tout se goupille bien, c’est là qu’on se rend compte que les matchs deviennent plus faciles !

 

L’équipe à vue de nez et hauteur de gazon :Philippe, Picasso, Steph, Dave, Jean-Marie, Grandass, Yann (devant), Les Baroux, Pitaine, Juju, Féfé the Crooner, Ricou, Nico le Hollandais volant, kéké, Vince, Yann (derrière), Alex, Olivier et Coach Rechou.

 

Le match est lancé, arbitré par notre ami Taxi (la fraîcheur ambiante devait lui faire regretter des interviews Breaking News sur la canicule !). 1ère mi-temps sérieuse contre une équipe organisée, virulente devant mais limitées dans le jeu de ligne. En bons élèves studieux, les gros se décident à appliquer les nombreuses tactiques mises en place lors des entraînements : technique n°1, on prend le ballon et on va péter, technique n°2, Juju relève le ballon pour les gros et on va péter, technique n°3, on oublie le ballon et on va péter. Grâce à ce travail de labeur, les gazelles de derrière commencent à avoir quelques ballons intéressants à jouer, ce qui nous permet à tous de voir qu’ils ont effectivement du potentiel dès lors qu’ils se décident enfin à bonifier les ballons couvés avec amour par les gros.

 

Consécration de ce magnifique travail d’équipe : un essai en solo de Vince sur un ballon de récupération !

 

Par contre le deuxième essai inscrit par le hollandais volant doit tout à un magnifique travail de sape, suivi d’une combinaison de ¾ qui ferait pâlir de jalousie un Guy Novès se demandant comment arriver à ne pas se ridiculiser ballon en mains face aux Blacks.

 

Nous voilà arriver à la mi-temps avec une confortable avance de deux essais, moment propice pour un recadrage par Coach Rechou : les gros, arrêter de faire les gros, aller aider les flèches de derrière car tout passe !

 

Retour sur le terrain, bilan : les gros restent avec les gros (non mais on ne va pas faire le travail de tout le monde non plus !) mais de manière plus intelligente (si si c’est possible !). en tout cas, ça déblaye à tour de bras, ça cocote dans tous les sens, et surtout, des ballons propres comme pas possible pour les arrières, qui, du coup, se mettent en valeur et combinent dans tous les sens !

 

C’est simple, une deuxième mi-temps menée tambour battant où l’on campe dans les 22 mètres de nos adversaires, soldée par deux essais supplémentaires de Vince et Kéké. On aurait même pu en marquer 1 ou 2 de plus si on oubliait pas que notre sport se jouer à 15 jusqu’aux ailes, et si notre ex-dauphin néo-gazelle n’avait pas oublié de mettre en évidence ces talents en 4x100 mètres 4 nages pour surfer sur l’herbe tout en maîtrise jusque dans l’en-but, plutôt que de tenter une Nakaitaci en aplatissant en ballon mort !

 

Enfin une victoire ! Enfin une équipe au grand complet où tout le monde se fait plaisir !

 

Merci à cette nouvelle équipe de Biganos, totalement dans l’esprit Loisirs.

 

Bon, après, il faut qu’ils prennent leurs marques car le seul véritable bémol de cette soirée restera quand même ce phénomène d’évaporation extraordinaire qui a fait disparaître les bières (seulement 2 à se mettre dans le gosier, ça fait quand même léger !)

 

Et pour finir, les quelques Vcc qui sont restés manger auront eu l’opportunité de vérifier la qualité des huîtres.

 

Pilou du match : Yan (derrière) pour son premier match de rugby se soldant par un essai aplati en ballon mort

 

Les Maillots : kéké, pour avoir oublié que le gars qui courrait à côté de lui n’est pas un cameraman le filmant dans ses exploits, mais bien son ailier attendant une passe !

 

Yan le toulonnais


WALLABUS / VCC ( Eysines 06/10/2016)

        2                0

 

Enfin le premier match de la saison!!!

 

Après une préparation de saison idyllique (une moyenne de 32 participants par entrainement), un nouveau schéma tactique en place, un nouveau 10 en place, une paire de centre irrégulière,en taille bien sur (190 cm d'un côté et 170 cm de l'autre). A la suite des nombreux points positifs, nous nous sommes retrouvés à ... 17 joueurs valides maximum pour affronter notre bête noire. LES WALLABUS 

Le fond de l'air était frais mais ne nous plaignons pas du temps , il y a des cèpes.

 

Nos amis des Wallabus jouèrent d' abord devant pour nous mettre la pression car nous étions plus légers qu 'eux et les 15 premières minutes furent  équilibrées. Mais à force de nous destroncher, Bouly rendit les armes (et son épaule). Il partit faire un tour de rocade Bordelaise gratos avec "Dams l'infirmière" à la recherche d'urgence ouverte. Sur les conseils avisés  de notre bien aimé Prez, ils se sont présentés à Jean Villar, l'aventure de la soirée commence... #Billipconnaispassaville.

 

Présentation de la clinique Jean Villar: 

"Une clinique qui traite de nombreuses spécialités médicales et chirurgicales (pour l'épaule on est confiant)

La polyclinique offre un éventail très large de spécialités tant médicales que chirurgicales.

Le pôle d’activité chirurgicale regroupe neuf salles de chirurgie et trois salles d’endoscopie. Différentes activités font la spécificité de la polyclinique avec entre autres

 

Gastro-hépato-entérologie et gastro-entérologie-proctologie (ça interesse quelqu'un?)

#Orthopédie et rachis

#Chirurgie orthopédique et traumatologique

#Chirurgie de la main (ça peut servir n'est ce pas Alex?)

#Chirurgie digestive, pariétale et viscérale (pas pour nous)

#Chirurgie de l’obésité (c'est à moi que tu parles???)

#Chirurgie plastique réparatrice et esthétique (pas de suite)

#Chirurgie maxillofaciale et stomatologie (j'ai quelques nez en attente...)

#Chirurgie vasculaire

 

C'est cool, il sera entre de bonnes mains!!!!

 

 Des prises en charges spécifiques

#Centre de fertilité (merci on a donné)

#Préparation à la naissance (très peu pour nous)

#Consultation pré et post natales (trop tard)

 

PAR CONTRE, IL N'Y A PAS LES URGENCES A JEAN VILLAR!

 

Direction Robert Picqué, je vous passe les détails, Bouly les racontera certainement mieux que moi, nous on avait un match à finir

 

Pour info, l'épaule de Bouly a sauté mais on a pris l'essai quand même. Wallabus 1 / VCC 0

 

Problème!!! On  fait comment maintenant??? 

On a Bastoune, talonneur de formation, au centre (il jouait avec son chef au centre, donc il s'est appliqué sur ses passes pour ne pas avoir un chantier trop loin le lendemain, "merci chef!"), Nico "le jumeau" (3e ligne de formation) qui était à l'arrière jusqu’à la blessure de Bouly, qui glisse au centre. Avec Gaylord sur une aile, ça nous fait 3 avants dans la ligne et comme je n'ai pas un physique de 3/4 on peut dire 4 avants sur 7 pour jouer derrière. Notre Taxi, localement connu sur TF1 depuis cet été, est notre ultime solution pour palier les absences.

  

La suite du match ressemble à beaucoup de match des VCC ces derniers temps, bonne défense, de l'envie, mais surtout le GROS point positif, personne n'a parlé excepté notre Pitaine qui ,avec notre Juju national, a aussi oblitéré les croustilles de certains agents de TBM qui ont croisé son chemin.

 

Le fait du match est, sans conteste (et cela n'engage que moi), la "Billipp" enfin réussit après 15 années de tentatives!!!! 🏁

A noter que Dave n'a pas décroché sa remorque sur le terrain 😉.

Le deuxième essai est anecdotique, il intervient sur un ballon perdu. Wallabus 2/ VCC 0

 

L'esprit loisir a été respecté tout au long de la partie, pas de revendication, pas de raleur (ou si peu) pas de mains adverses sur le ballon dans les regroupement sauf celles du Prez bien sur, ça fait plaisir!

Hommage à Taxi (à son âge je ne serai plus, depuis longtemps, sur les terrains), à Bouly qui a connu les gaz hilarants ( il a du faire le chinois encore une fois), à notre Prez qui ne fait plus d'en avant, aux nouveaux joueurs qui intègrent les VCC, à mes formidables renvois au centre (merci Bouly...)

 

Le Pilou du match (et oui on ne change pas) est attribué à Steph Dias pour percussion aveugle sur le Prez!!

Les maillots sont attribués à Greg qui s'est proposé gentiment pensant qu'il n'allait pas y avoir d’élection de Pilou.

Merci aux supporters présent autour du terrain, on aurait préféré vous avoir à nos côtés, la prochaine fois on espère.

 

L'effectif présent

Le Prez / Picasso /JM / StefDias/ Yan/ Julien/ Phil/ Pitaine / Juju / Dan Parter / Alex/ Bastoune/ Bouly/ Gaylord/ Nico du 47/ Greg/ Taxi / Yan et j'en oublie surement ( mais pas beaucoup...)

 

Ps: Bouly est rentré à temps de la clinique pour le Get (respectueux de ses engagements)!!!!

 

En espérant plus de monde au prochain match...

 

Dan Parter